Illustrations

Illustrations naturalistes...

...en vrac et destinées à un petit fascicule-découverte.

papier, crayon et numérique

 

Lezard vertlézard vert
 

 

Couleuvre viperine

couleuvre vipérine

 

 

Herisson

hérisson

 

Ecureuil

écureuil roux

 

 

Crapaud accoucheur 1

crapaud accoucheur

 

 

Bergeronnette & hirondelle

bergeronnette des ruiseaux et hirondelle de fenêtre

 

 

croquis 

Initiation à la taille-douce

J'ai fait mon petit scarabée et été initié deux jours durant à la pratique de la taille-douce sur plaque de cuivre à l'Atelier D'estampe Nicolaï (ADN imprimerie d'art). Initiation étant un grand mot et l'univers de l'estampe l'étant encore plus, parlons plutôt d'une première approche, selon 2 techniques : gravure à la pointe sèche et à l'eau-forte (acide nitrique).

C'est un essai, mon dessin n'est pas top mais l'enjeu, c'était la té-keu-nikeu.

Quelques photos à la volée, mais pas trop, j'avais les mains dans le cambouis hein :

Adn 1Titine, appelons-là comme ça, c'est ma plaque de cuivre que j'ai coupée, biseautée, mirrorée©, dégraissée et gravée (à la pointe sèche) :
ici encrée dans les ent(r)ailles et qui attend fébrilement sa feuille sur le plateau de la presse...

Ci-dessous, Titine, 5 min avant, chargée comme une mule :Adn encrage

Adn 7N'en v'là de la feuille : et Titine dessous.


La mise sous presse : Titine prend cher.Adn 6

Suspens...Adn 5

Vala !Adn 4


Eventail des possiblités de tirages selon les mélanges d'encre, les quantités laissées dans les creux de taille, les différentes pressions, etc....
Tout cela est déterminé par le savoir-faire de l'imprimeur, qui peut donc s'adapter aux souhaits de l'artiste.
Adn3

Le tirage qui me satisfait. Je suis bien.
(l'ensemble du dessin, c'est pointe sèche Les blibliks dans la guitare ou les volutes, c'est eau-forte)
Adn2Adn
Inutile de vous dire, que tel le cuivre sous l'acide, j'ai été mordu.
(ça veut dire que je ne compte pas m'arrêter là)

 

C'est comment qu'on freine ?

Il est un problème existentiel bien trop souvent occulté :
à savoir que le plus angoissant dans le dessin ce n'est pas le dessin, c'est de décider quand s'arrêter...

Regarde : l'illustration d'une vieille rue parisienne.

Une feuille de papier aquarelle :
j'y ai badigeonné une grosse tache de brou de noix et je parsème délicatement (toute langue dehors) mes "enlevés"
(ce qui consiste à éclaircir le brou à l'aide d'un pinceau mouillé).

En gros je crée des formes en négatif (ici en l'occurence, ça sera une rue et des immeubles)

Rue paris brou de noix 1
C'est pas mal je trouve. Mmmh attends je regarde. Je pourrais m'arrêter là.

 

Et bin non.

Pourquoi ne pas souligner les contours à l'encre de Chine ?

Et paf. De surcroît.

Rue paris brou noix 2

On est d'accord ? C'est un style. Que dire de plus ?

 

 

Oh un color-pen blanc ! Youpi ! Je l'essaye...
Et pan les rehauts.

Au risque de tout ruiner.

Rue paris brou noix 3Bon, ça le fait... Mais je ne peux plus revenir en arrière.
Il était quand même joli le premier dessin ouinnn.

Mais, ça le fait.
Voilà : ya plutôt intérêt à ce que ce soit vers quoi ce que, sinon poubelle et c'est catastrophe.

Bref, jusqu'où ne pas aller trop loin...
Tu me diras que ça dépend de ce qui est demandé/voulu mais la frontière entre le premier et le dernier dessin,

quoique tranchée, reste quand même subtile dans l'effet...

Tu me suis ?

Donc tu comprends mon désarroi.

On pleure ou... ?

Rue paris brou noix

Carnet de Naucelles

De retour d'un stage "composition & écriture rapide : le carnet de voyage" dirigé par Isabelle Corcket, à Naucelles, petit bourg cantalien.

Travail de croquis rapides en extérieur (doudoune-soleil-vent pour poser le décor), mises en couleur avant, pendant ou après, en abordant différentes techniques (aquarelle, brou de noix, encre...) sur plusieurs supports à sa convenance. Le credo, c'est foin de fioritures, place à l'instantané.

Puis séances en atelier (chauffage et boissons chaudes pour poser le décor) : retouches couleurs et mise en page/composition du carnet (ça c'est un boulot). J'ai choisi comme support de carnet un vieil agenda, pas sûr que ce fut une bonne idée (pages trop fines notamment) mais hein, le but du jeu, c'était l'expérimentation.

Donc.

Des trucs ont marché d'autres moins, il y a un peu de tout, des oh!, des crottes, des bof,  du beau brou (une révélation pour ma part) : je vous laisse juge des quelques photos du carnet (il n'est pas fini, il ne le sera peut-être jamais, l'important étant l'exercice et la belle expérience que j'ai pu en tirer).

Carnet naucelles 5

"La maison aux jambons (intérieur)" et le vieux tilleul

 

Carnet naucelles 3"La maison aux jambons" : vieux corps de ferme qui sert de séchoir à charcuterie pour le boucher.

 

Carnet naucelles 2

Vieille grange typique et grolle, euh typique ?

 

Carnet naucelles 7

Autour de la tour forte...

Carnet naucelles 8

 

et l'église avec son clocher dit " à peigne".

Carnet naucelles 9

Carnet naucelles 4

 

Carnet naucelles 6

 

Vous aurez compris que ce n'était pas la foire à la couleur.

.

Sinon je vous invite à visiter le site d'Isabelle Corcket, histoire de voir à quoi peut ressembler un vrai beau carnet de voyage.

 

Clermont-Ferrand et son patrimoine

 

Cathedrale clermont

La cathédrale N-D de l'Assomption
Illustration de la couverture d'un des livrets pédagogiques "Parcours patrimoine"
pour la Ville de Clermont-Ferrand.

 

 

Cathedrale clermont encre

 

 

Cathedrale clerrmont sketch

 

Opera (recherches)

 

(MàJ) Et les livrets, donc (16 pages, A5)...
(illustrés et mis en pages par maissoin
)

Parcours patrimoine livrets

Parcours patrimoine (livrets)

Parcours patrimoine livrets verso

 

Fête de la Science 2016...

... à Aurillac. Et pour laquelle, j'ai créé le visuel de l'affiche :

 

 

 

(et avec un petit bout de Lemmy® dedans)

Paris, the moon, a balloon

Paris, the moon, a balloon

acrylique / papier macule 50x70cm